Apports volontaires

Les emballages

Depuis le 1er janvier 2019, la Communauté de Communes a fait le choix d’étendre les consignes de tri à tous les emballages plastiques.

Tous les sacs et sachets : sacs de caisse, de congélation, de produits surgelés, de fromage râpé, de pain de mie, sachets de bonbons.

Tous les films : film alimentaire, film de protection des journaux, films de protection des packs d’eau ou de lait.

Les petits cartons : boîtes de céréales, de gâteaux, de biscottes, emballages en carton entourant les pots de yaourt… peuvent être pliés.

Les briques alimentaires : briques de lait, de soupe, de crème liquide…

Les emballages en métal : boîtes de conserves, dosettes de café, blister de médicaments, bouchons, collerette, canettes de soda, barquettes en aluminium…

Les emballages en plastique :

  • les bouteilles : bouteilles d’eau, de lait,
    d’huile, de soupe et flacons de shampoing, de gel douche… les bouchons
    peuvent être laissés sur les bouteilles.
  • Les plastiques rigides : pots de yaourt, de crème fraîche, de fromage blanc, barquettes de beurre, de margarine, de fromage, de gâteaux et de viennoiseries, emballages en polystyrène, pots de fleur en plastique, tubes de dentifrice.

Il n’est pas nécessaire de rincer les emballages, il suffit de bien les vider. Il ne faut pas les écraser ni les imbriquer car les emballages sont triés automatiquement, s’ils sont écrasés ils seront mal reconnus.

Les emballages collectés sont ensuite transportés au centre de tri de Saint Laurent des Autels (49) et sont triés puis expédiés vers les filières de recyclage. Pour vous aider, vous pouvez consulter le site des consignes de tri.

Le recyclage des emballages

Acier

L’acier est transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils. L’acier arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforment en nouveau produits.

(boîtes de conserve, canettes)

Carton

Le carton est transporté à la papeterie. Les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. On obtient de la feuille de papier qu’on enroule en de grosses bobines. Une fois à la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveau produits, soit en emballage.

(emballages et briques alimentaires)

Plastique

Les plastiques sont compactés, puis transportés vers un centre de régénération. Ils sont broyés en paillettes et plongées dans l’eau. Les paillettes et les granulés sont ensuite envoyés au recycleur qui les transforme en nouveaux produits ou en emballages.

(bouteilles et flacons avec leur bouchon, barquette, pot de yaourt)

Aluminium

L’aluminium compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage. On broie l’aluminium, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforment en nouveau produit.

(canettes, aérosols)

Le papier

Tous les papiers se trient et se recyclent !

Les papiers sont à déposer dans les bornes d’apport volontaire réparties sur tout le territoire. Vous pouvez y déposer : les journaux, magazines, catalogues, prospectus, annuaires, enveloppes…

Le verre

Tous les emballages en verre sont recyclables et doivent être déposés dans une borne d’apport volontaire pour être recyclés.

Déposez dans la borne

  • les bouteilles en verre (de vin, de jus de fruits, de bière…)
  • les pots et bocaux en verre (de confiture, de yaourt, de cornichons…)
  • débarrassés de leur bouchon ou de leur couvercle (les étiquettes ne doivent pas être enlevées).

La vaisselle en verre (verres à boire, plats de cuisson…) et les miroirs brisés ne sont pas recyclables, ils doivent être déposés en déchèterie.

Le recyclage du verre

Le verre brut est broyé puis fondu à plus de 1 500 degrés. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme, mais il est le plus souvent transformé en bouteilles. Les bouteilles recyclées sont remplies et conditionnées au centre d’embouteillage.